stratégie d’amorçage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

stratégie d’amorçage

Message  le pêcheur le Sam 23 Juin - 13:05

Comment, en quelles quantités et où dois-je amorcer lorsque je pêche la carpe ?

Comment adapter amorçage et manière d′amorcer selon les saisons ou les lieux ?

Faut-il préférer farines, pellets, graines ou bouillettes quand on amorce ?

Voilà bien des questions qui reviennent souvent au bord des étangs et qui participent ainsi aux nombreuses polémiques qui font le charme du monde halieutique.

En effet, reconnaissons-le une bonne fois pour toutes, choisir une façon d′amorcer relève du subjectif, car selon nos expériences, nous avons tous nos préférences qui ne s′appuient pas toujours sur des observations concrètes et/ou mesurables - quoique certains logiciels apportent de nos jours une aide précieuse dans cette fastideuse tâche qu′est l′élaboration de statistiques de pêche - mais plutôt sur des impressions propres à chacun.

Ainsi, adopter une méthode, une esche ou une farine est une démarche personnelle que personne ne pourra jamais vous imposer comme étant une vérité absolue, car à la pêche, trop de choses nous échappent : une amorce ou un appât gagnant un jour pourra se révéler catastophique le lendemain dans des conditions pourtant similaires ... et c′est tant mieux, car cela nous oblige sans cesse à nous remettre en question. Dès lors, selon les sensations, les conditions de pêche ou encore, l′épaisseur de son portefeuille, chacun choisira la technique et/ou la matière à adopter.

Toutefois, au delà de ces impondérables, tentons de voir quels sont les indices avérés et objectifs qui peuvent nous aider à approcher avec réussite ce facteur prépondérant dans la réussite d′une session.

Stratégies d′amorçage
____________________________________________________________________________________________________


La stratégie d’amorçage consiste à disséminer sur une surface de 10 à 100 m² une quantité d’amorce suffisamment importante pour attirer les carpes sans qu’il y ait pourrissement des matières. Pour les mettre en confiance, il est important de les diriger progressivement vers le milieu de la zone en y concentrant le maximum d’appâts.

Il faut distinguer :

-L'amorçage d'accoutumance qui consiste à donner l'habitude aux poissons de se nourrir d'un aliment particulier (graines, bouillettes, ...) et à une certaine période de la journée, les carpistes parlent d'ALT (Amorçage à Long Terme)

-L' amorçage initial, en début de partie de pêche, qui doit être plus ou moins important selon les conditions de pêche (rivière, étang, canal) et la saison (en hiver les poissons mangent moins)

-L' amorçage de rappel qui consiste à relancer de temps à autres un peu d'amorce (réduction des touches, passage d'un bateau, ...)

-L' agrainage qui est un amorçage régulier, effectué à la main ou avec une fronde, à base de graines, d'asticots ou d'amorce

Le matériel d′amorçage
____________________________________________________________________________________________________

Voici une liste non exhaustive du matériel que tout carpiste peut être amené à utiliser en amorçage.

Pour amorcer en petites quantités et/ou à faible distance
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Pour les petites quantités, les "toutirikikimaousskostos" seront vos amis :

-[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]La fronde ou catapulte est la solution idéale pour un amorçage courtes ou moyennes distances (entre 5 et 25 m), pour les graines, pellets et bouillettes.

-[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Le lance-bouillettes (Cobra) permet d′envoyer les bouillettes à distance avec précision.

-[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les sacs solubles (PVA) permettent de déposer des quantités moyennes de bouillettes ou de graines et ce juste à proximité de l′hameçon. Pour les bouillettes et les croquettes pour chien, vous pouvez également les enfiler en chapelet sur un fil soluble.


Pour amorcer en grosses quantités à faible et/ou longue distance
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Pour les grosses quantités et/ou les longues distances, sortez l′artillerie lourde :

-Destinée surtout à la pêche en rivière, la louche ravira les partisans d′un amorçage massif à courte et moyenne distance.

-Pour les Rambos des plans d′eau, le canon à bouillettes.

-Alternative très efficace mais aussi très coûteuse qui constitue le must en matière d′amorçage, le bateau-amorceur peut être défini en deux mots : arme fatale.

-Enfin, solution ultime pour les miséreux comme moi qui ne peuvent pas s′offrir un bateau amorceur Smile : la fusée ou rocket d'amorçage. Grâce à son rapport qualité/prix, elle sera la compagne idéale pour les amorçages lourds et précis sur de longues distances

En quelles quantités dois-je amorcer ?
____________________________________________________________________________________________________
Globalement, tout est évidemment question de l′endroit où vous pêchez ainsi que des conditions du moment. Toutefois, on admet généralement que :

1° Rien ne sert d′amorcer massivement quand l′activité des carpes est ralentie

-Lorsque les températures sont trop basses (- de 10°) : généralement de la 2ème semaine de novembre à la 2ème semaine de mars. Pendant cette période, optez pour un amorçage réduit avec des appâts pauvres en protéïnes qui facilitent la digestion.

-Lorsque les températures sont trop élevées (+ 25º).

-Lorsque souffle un vent du nord.

-Lorsque souffle un vent fort et continu depuis plus de 24h.
Si le milieu est riche en nourriture naturelle.

-Dans ces conditions, 2 kg de graines ou une cinquantaines de bouillettes par jour sont largement suffisants.

2° À l′inverse, on peut avoir la main plus lourde

-Pendant la belle saison : généralement de la 2ème semaine de mars à la 2ème semaine de novembre.
-Particulièrement avant et après la période de fraie.
-Particulièrement les deux- trois dernières semaines de la belle saison.
-Si le milieu est pauvre en nourriture naturelle.

Dans de telles situations, 4 à 5kg de graines et 200 à 250 bouillettes par jour constituent une bonne moyenne.

3° Dans les milieux moins riches, il est nécessaire de créer une accoutumance

1er jour : 2 kg de graines
2e jour : 3 kg de graines
3e jour : 4 kg de graines + 100 bouillettes
4e jour : 6 kg de graines + 200 bouillettes
5e jour : 6 kg de graines + 200 bouillettes
6e jour : 3 kg de graines + 100 bouillettes
7e jour : début de la pêche
Les quantités données ici varient évidemment selon les conditions de pêche.
[u]
Avec quoi amorcer ?

Dans la plupart des cas, il vaut mieux amorcer avec le même appât que celui utilisé en eschage (le plus souvent graines ou bouillettes). Toutefois, le chènevis, le maïs et le lupin peuvent faire des ravages dans certaines conditions.

Les bouillettes
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'amorçage à la bouillette mériterait des pages d'articles à lui seul, selon les situations de pêche : type d'eau, saison, population, particularités topographiques, conditions météos, ... sont autant de facteurs à considérer en constante interaction.

Il est généralement conseillé d'amorcer avec des billes de second prix, surtout pour les amorçages massifs qui peuvent rapidement prendre la tournure de dizaines de kilos voire plus, selon les conditions encore une fois.

Une autre bonne pratique consiste à varier les diamètres de façon à appâter la carpe et non la gaver. Il faut ouvrir l'appétit et absolument éviter la satiété.

Les pellets
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]En complément d′amorçage et surtout en action de pêche, vous pouvez utiliser des pellets, ces petits granulés à base de farine de poisson (ou du moins de farines carnées) qui sont toujours très efficaces grâce à leur fort pouvoir de diffusion.

Vous commencez par amorcer avec des pellets de faible granulométrie (micropellets 2-3 mm jusque 6-8 mm) qui se disolvent rapidement et attirent ainsi les poissons blancs sur le coup qui à leur tour attirent les carpes.

Vous continuez ensuite à intervales réguliers et après chaque prise avec des pellets de plus gros diamètre (12-14 mm) pour garder plus durablement les poissons sur le coup.

Les farines
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Comment se déroule un amorçage à la farine ?

En premier lieu, si ce n'est déjà fait, préparez votre mix et, si vous le désirez, ajoutez-y des pellets et/ou des graines et/ou des bouillettes utilisées en eschage.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Ensuite, il s'agit d'humidifier et de malaxer très légèrement votre amorce. Patientez ensuite quelques minutes afin de laisser travailler les farines qui vont littéralement "gonfler" et s'imprégner d'eau.

Une fois confectionnées de la taille d′une orange et propulsés sur le poste à pêcher, les boules d′amorce se décomposent rapidement au fond de l′eau et libèrent de fines particules dites "sapides" (c-à-d qui ont de la saveur), qui sont très facilement transportées par l′eau (ce qui est plus vrai encore en eaux courantes).



Nombre de poissons blancs, indésirables, répondent immédiatement à cette stimulation, puis suivent les petite carpes à la fois intriguées par tant d′agitation et attirées par les particules sapides et, enfin, viennent les grosses carpes, grégaires et éduquées, qui préfèrent bien souvent se tenir à l′écart.

Ainsi, les farines ont une efficacité quantitative mais certainement pas qualitative ni sélective puisque les gros poissons connaissent la chanson. Si vous utilisez des farines, exploitez la faille de ce type d′amorçage en plaçant une de vos lignes en retrait de la zone amorcée.

Quand utiliser les farines ?
____________________________________________________________________________________________________
-Lors de pêches rapides (une demi-journée à une journée) où l′on veut attirer rapidement un grand nombre de poissons, au détriment de leur taille.

-Quand on pêche en rivière, car le courant permet d′utiliser au maximum le fort pouvoir de diffusion des farines et les boules d′amorce agglomérées avec des graines permettent de maintenir les appâts sur le coup.

A quel endroit amorcer ?
____________________________________________________________________________________________________
Dans les eaux pauvres, où les carpes parcourent inlassablement de grandes distances à la recherche de nourriture, il est possible de créer une accoutumance qui les détournera de leur itinéraire habituel. Six à sept jours représentent alors une durée idéale pour à la fois habituer les carpes à venir se nourrir à l’endroit choisi et inhiber leur méfiance.

Par contre, dans les milieux plus restreints et/ou plus riches où elles peuvent s′alimenter assez facilement, il sera plus difficile d′une part, de les détourner de leur chemin et, d′autre part, de changer leurs habitudes alimentaires. Dès lors, dans ces conditions, même une bonne amorce ne rameutera pas de poissons si elle est balancée "à l′aveuglette". Vous devrez donc faire appel à toutes vos connaissances sur le repérage.

Amorcer en action de pêche
____________________________________________________________________________________________________
Une fois de plus, tout dépend de la situation dans laquelle vous vous trouvez.

Si vous êtes en pêche rapide et qu′aucun amorçage d′accoutumance n′a été fait, utilisez des farines auxquelles vous incorporez éventuellement quelques graines utilisées en eschage, dispersez en plus sur le coup 1 à 2 kg de graines et 1 à 2 kg de pellets de faible diamètre (2-8 mm). Battez ensuite le rappel apès chaque départ avec 500 gr de pellets plus gros (12-14 mm).

Dans une situation similaire mais si vous pêchez plusieurs jours consécutifs, il vous faut mettre en place l′amorçage d′accoutumance tout en pêchant.

Si vous êtes en session après avoir réalisé un amorçage d′accoutumance, il ne vous reste plus qu′à lancer sur le coup, en début de partie de pêche, quelques poignées de graines et de bouillettes. Ensuite, après chaque départ, vous faites un rappel, équivalent à environ 1 kg de graines et 50 bouillettes.

Recettes
____________________________________________________________________________________________________
Toutes les recettes suivantes sont valables pour la pêche en étang. Pour la pêche en canal ou en rivière, pensez simplement à alourdir votre amorce.


Recette de printemps

Un mix qui fonctionne assez bien en début de saison, au sortir de l′hiver, quand les carpes retrouvent l′appétit et reprennent du poids pour préparer la fraie ...
Base :

750 gr de chapelure blanche
250 gr de chènevis gras moulu
250 gr de semoule fine de maïs
250 gr de farine de lupin


Additifs :

250 gr de farine d′arachide
+- 3 poignées de graines utilisées en eschage (ici de préférence des arachides)

Recette "Passe-Partout"
Base :

250 gr de chapelure blanche
250 gr de farine de lupin
150 gr de farine de maïs
150 gr de farine de seigle


Additifs :

150 gr de farine de pain d′épice
150 gr de Carpix

Recette "Esclatière"

Ceux qui viennent régulièrement sur Karpeace l'auront compris, l'étang de l'Esclatière est un de mes coins de pêche favoris. C'est là que j'ai débuté, le plan d'eau regorge de belles carpes en pleine santé et, à ne pas négliger, il est situé à 5 minutes de chez moi.

Bref, voici une recette que j'ai eu l'occasion de tester à plusieurs reprises sur ce plan d'eau et qui a donné d'excellents résultats en pêche rapide (1/2 journée -> moyenne de 5 prises).

Le mix est évidemment valable ailleurs.
Base :

200 gr de chapelure blanche
250 gr de chènevis gras moulu
200 gr de farine de biscuit
100 gr de baby-corn moulu
100 gr de farine de vanille
100 gr de pain d′épice moulu ou de farine de pain d'épice


Additifs :

70 gr de carpix
Quelques poignées de graines utilisées en eschage (pois chiche - tigers nuts).

Carpes 3000

Sans surprise, on retrouve au top des mixs préparés, la célèbre amorce de Jean Desqué distribuée par Sensas.

La recette suivante est basée sur cette farine et constitue un mix que je fais de temps en temps et qui donne de très bons résultats :

500 gr Mix Sensas Carpes 3000
50 gr de Carpix
100 gr de collant ou de farine de soja
Une poignée de graines que j′utilise en eschage
Éventuellement un peu de Scopex pour arômatiser

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vous pouvez utiliser cette préparation en boulettes d′amorçage mais aussi en eschage (un peu à la manière d′une pâte). Dans ce cas, veillez à ce que votre amorce soit la plus grasse possible et rajoutez éventuellement du collant.
avatar
le pêcheur
Admin

Messages : 331
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 48
Localisation : rouen

Voir le profil de l'utilisateur http://paradis-du-pecheur.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum