Comment nouer un avançon en acier 7 brins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment nouer un avançon en acier 7 brins

Message  le pêcheur le Mer 20 Juin - 22:13


Comment nouer
un avançon
en acier 7 brins
Bien que techniquement dépassé par les bas de ligne modernes ultra souples 7x7 brins, l'acier toroné 7 brins présente encore quelques avantages intéressants : il est très économique (en rouleau) et plus fin à résistance égale.

Donc pour certaines pêches au lancer ou au poser, quand la souplesse n'est pas un critère important, il n'y a aucun inconvénient à l'utiliser.
Le problème c'est qu'il ne permet pas les noeuds classiques à cause de sa raideur.
La plupart du temps on utilise donc des petits tubes de sertissage (sleeves) qui permettent de former une boucle solide. Cette méthode a fait ses preuves, mais elle a pour inconvénients d'augmenter le coût de l'avançon et d'exiger un matériel spécial (sleeves, pince à sertir). De plus le résultat manque parfois de discrétion.

Voici donc un noeud "spécial 7 brins", solide et discret, qui m'a été enseigné par Mick Brown, célèbre pêcheur de brochet anglais. Sa réalisation demande un peu de soin et un tour de main, surtout au début, mais avec l'habitude ça va très vite.

ATTENTION : ce noeud ne convient pas pour les avançons souples en 49 brins, avec lesquels il se défait immanquablement.

noeud pour bas de ligne à brochet
1- Passer l'acier une première fois dans l'oeillet de l'émerillon (ou de l'hameçon, agrafe, etc.). Le brin libre doit faire entre 5 et 10 cm.



2- Le repasser une deuxième fois. Cela évite que le noeud glisse. Bien serrer, puis plier le brin libre à angle droit par rapport au brin principal.



3- Enrouler serré le brin libre sur le brin principal, à spires jointives (c'est important), sur environ 1 à 1,5 cm. Pour faciliter cet enroulement, il faut que le brin principal soit bien tendu. Couper l'excédent si besoin est, et c'est tout. Il n'y a pas de noeud à proprement parler, et pourtant ça tient très bien (faire un test de solidité pour s'en convaincre).
Si l'on a un doute, on peut ajouter une goutte de colle cyanolit sur l'enroulement, mais c'est un luxe superflu.


Astuces :

pince à clamper Pour réaliser ce noeud facilement, il faut que tout soit bien tendu lors de l'enroulement. On y parvient en coinçant l'émerillon ou l'hameçon quelque part (clou, crochet, anneau) et en tirant sur le brin principal d'une main. L'autre main enroule le brin libre.
L'opération est grandement facilitée si l'on tire le brin libre avec une pince blocante, du genre pince à hackle puissante ou, mieux, pince à clamper (pince artère, voir dessin). Cet accessoire bon marché rend pas mal de services au pêcheur (dégorger un hameçon, bricolages divers).
Avec une pince à clamper assez lourde, on peut tenter de faire ce noeud en utilisant la méthode "fingers in the nose" :

- Réaliser les étapes 1 et 2, puis fixer la pince à l'extrémité du brin libre et la laisser pendre.

- Tenir l'objet à attacher (émerillon, etc.) d'une main et l'extrémité du brin principal de l'autre main. Bien tendre l'acier.

- Par un mouvement des poignets, faire tournoyer la pince autour du brin principal : avec un peu d'habitude (c'est à dire après avoir gaché un demi rouleau d'acier), on arrive à faire un enroulement à spires jointives très serrées, le tout en moins de 2 secondes et sous l'oeil ébahi du débutant qui mesure alors tout le chemin qui lui reste à parcourir :-) Il n'y a pas de petit profit.

avatar
le pêcheur
Admin

Messages : 331
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 48
Localisation : rouen

Voir le profil de l'utilisateur http://paradis-du-pecheur.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum